Menu Fermer

Assurance maladie pour senior : comment faire le bon choix ?

assurance maladie

L’achat d’une assurance maladie est une priorité pour tous. Mais choisir la bonne offre peut être une tâche difficile si nous ne sommes pas sûrs des facteurs dont il faut tenir compte lors de l’achat.  Pour faciliter le processus, nous avons quelques astuces assez pertinentes à vous présenter ? Suivez l’article pour mieux les connaître.

Essayez d’analyser quels sont vos principaux besoins :

Si vous envisagez de souscrire une assurance maladie, essayez d’abord de déterminer quels sont vos principaux besoins. Vous en avez besoin pour certaines maladies préexistantes, pour bénéficier d’allocations de maternité, etc. et vous devez donc commencer à chercher l’offre qui vous convient le mieux.  Par exemple, si vous achetez une offre pour vos parents, il est beaucoup plus logique de leur acheter une offre pour personnes âgées plutôt qu’une offre ordinaire. Les offres d’assurance pour personnes âgées comportent certaines facilités, comme le fait que le délai d’attente pour les maladies préexistantes est moins long que pour une offre ordinaire, ce qui peut être plus avantageux pour les personnes de cette tranche d’âge.

Essayez de comprendre la couverture offerte par une assurance maladie

Une fois que vous êtes sûr de vos besoins les plus importants en matière mutuelle santé pour senior et du montant de la couverture dont vous avez besoin, il est important d’examiner quelques facteurs clés avant de décider quelle offre vous devriez souscrire. Voici les quatre éléments que vous devez prendre en considération lorsque vous comparez différentes offres d’assurance maladie.

Hospitalisation :

Lorsqu’une personne reste à l’hôpital pendant plus de 24 heures, on parle d’hospitalisation. Une grande partie des offres d’assurance maladie offrent une couverture élevée, c’est-à-dire jusqu’à 100 %, pour l’hospitalisation. Recherchez un régime qui vous offre une couverture maximale.

Soins de jour :

Pour certaines procédures ou traitements comme la chimiothérapie, la cataracte, la dialyse, etc., le patient n’a pas besoin d’être hospitalisé pendant 24 heures. Ces procédures/traitements peuvent être effectués en quelques heures à l’hôpital et ils sont qualifiés de traitement de jour. Recherchez un plan qui couvre le nombre maximum de crèches.

Couverture pré et post hospitalisation :

Les dépenses encourues avant et après l’hospitalisation d’un senior sont généralement couvertes par l’assurance maladie en tant que dépenses pré et post-hospitalisation respectivement. Habituellement, l’assurance maladie couvre 30 jours et 60-90 jours pour les traitements pré et post-hospitalisation. Lisez les petits caractères de l’offre pour comprendre quelle est la couverture exacte en termes de pré et post-hospitalisation.

Renseignez-vous sur le délai de carence

Période d’attente :

Le délai de carence est une période d’hibernation pendant laquelle vous ne pouvez pas faire valoir vos droits à l’assurance maladie. Il existe trois types de délais d’attente. Tout d’abord, il y a généralement un délai d’attente initial d’un mois pendant lequel vous ne pouvez pas faire valoir de droits à l’encontre de votre offre. Deuxièmement, il peut y avoir un délai d’attente d’un an pour certaines maladies/procédures comme la cataracte, l’appendicite, l’opération du genou, etc. et pendant cette période, vous ne pouvez pas faire valoir vos droits à l’assurance maladie pour ces maladies/procédures. Troisièmement, il peut y avoir une période d’attente de trois à quatre ans pour les affections préexistantes. Comprenez les clauses et quelles sont les maladies/procédures qui sont soumises à un délai d’attente avant de souscrire une offre.

Clause de copaiement :

Certaines offres d’assurance maladie sont assorties d’une clause de co-paiement, selon laquelle la compagnie d’assurance paie une partie des frais médicaux, le reste étant à la charge de l’assuré. Le rapport entre le montant à payer par l’assureur et celui à payer par l’assuré diffère d’une offre à l’autre. Puisque nous parlons de la période d’attente et de la clause de co-paiement, il est important de noter ici que dans le cas de la politique des seniors, ces deux choses sont liées.  Or, nous avons déjà mentionné précédemment que, généralement, le délai de carence pour les contrats préexistants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aquisuds