Menu Fermer

Qu’est ce que le dispositif démissionnaire ?

Lorsque l’idée d’une reconversion professionnelle vient à l’esprit, il est important de se renseigner sur les démarches à suivre mais également vous posez afin de réfléchir à votre projet. 

Cette réflexion sur votre carrière professionnelle n’est pas inhabituelle au contraire. De plus en plus de professionnels font le choix de changer de carrière ou simplement de se tourner vers des formations pour valider ou acquérir de nouvelles compétences pour se développer au sein de leur entreprise. Mais il est possible que vous soyez bloqué par votre situation actuelle, ou que vous ne sachiez pas comment faire. 

Pour cela, nous vous conseillons de prendre contact avec un organisme comme Transitions Pro afin de pouvoir avoir un accompagnement dans ce nouveau projet professionnel.

Explication du dispositif démissionnaire 

Ce dispositif a vu le jour en Novembre 2019, son objectif est de permettre aux salariés ayant au minimum 5 ans d’activité salariée au cours de leur carrière professionnelle d’avoir droit à l’assurance chômage. Cependant pour l’avoir, il faut que l’abandon de poste se fasse pour réaliser un projet de reconversion professionnelle.

Si ce n’est pas dans l’optique d’un changement de carrière professionnelle, il est impossible d’avoir recours au dispositif démissionnaire.

Qui sont les bénéficiaires et comment en bénéficier ? 

Comme nous avons pu le préciser uniquement les salariés justifiant d’au moins 5 ans d’expériences salariales peuvent avoir accès à ce dispositif. Afin de bénéficier de l’allocation chômage, le salarié doit suivre un certain cheminement. 

Dans un premier temps il doit justifier de ses 5 ans de ses activités salariés continue à la date de démission dans une ou plusieurs entreprises. Par la suite, il est primordial qu’il ait un projet de reconversion professionnel sérieux et réel. Celui-ci peut être une formation ou encore un projet de reprise ou de création d’entreprises. Le salarié démissionnaire doit être professionnel et sérieux dans sa démarche.

Avant qu’il pose sa démission, le salarié pourra savoir avant sa démission, s’il peut bénéficier de l’assurance chômage grâce à la vérification de ses droits auprès de l’organisme Pôle Emploi. Après ça, il saura s’il est éligible ou non.

Préparation du dossier 

La préparation de votre dossier est un élément clé et important dans cette étape. 

Si vous souhaitez vous tourner vers des formations : 

Il est conseillé d’étudier à l’avance les offres afin de prendre contact au préalable, mais aussi l’ensemble des modalités de financement de la formation en lien avec le prestataire chargé du CEP (Conseil en Évolution Professionnelle).

Dans le cas où vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise : 

Il faut pour pouvoir bénéficier de l’aide ARCE (Aide à la Reprise ou la Création d’Entreprise), vous devez d’abord vous inscrire à Pôle Emploi afin de vous occuper de la création ou de la reprise de l’entreprise. Cette aide permet un versement d’une partie du montant de l’allocation chômage. Néanmoins, elle est réservée aux demandeurs d’emploi souhaitant créer ou reprendre un entreprise se trouvant en cours d’indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aquisuds