Menu Fermer

Boire son thé avec du sucre et du lait

Ajouter du lait ou du sucre dans son thé est une question de goût, même s’il existe de nombreux débats pour savoir ce qu’il est convenable ou non de faire. Beaucoup d’amateurs de thé vous diront que le thé ne doit être mélangé avec du sucre ou du thé. Certains vous diront même que si vous avez besoin de rajouter l’un de ces deux ingrédients, c’est que le thé lui-même n’est pas de bonne qualité et ne vaut pas la peine d’être bu.

Mais, laissons de côté ces remarques qui peuvent parfois passer pour du snobisme. De nombreux thés sont absolument délicieux avec un nuage de lait ou un carré de sucre.

Un thé comme vous l’aimez

Comme nous le disions un peu plus haut, cela doit être un affaire de goût personnel. Si vous aimez votre thé avec du lait et du sucre, mettez-en. Après tout, vous êtes celui ou celle qui allez le boire ensuite. Ces prétendues règles sur la manière de boire son thé n’auront plus de sens si vous n’appréciez pas ce que vous avalez.

Cela dit, même s’il existe des thés que beaucoup de personnes apprécient avec un peu de lait et de sucre, certains sont très bien sans rien y ajouter de plus. Mais comment savoir si votre thé a besoin d’un petit supplément ? Dans n’importe quel cas, lorsque vous goûtez un nouveau thé, trempez-y les lèvres pour déterminer s’il nécessite vraiment du sucre ou du lait. Peut-être seriez-vous surpris !

En général, les thés noirs corsés et astringents s’accorderont très bien avec du lait et du sucre. Cela inclus beaucoup de thés indiens (à l’exception du Darjeeling), du Sri Lanka, d’Indonésie, et de certaines parties de l’Afrique et de l’Amérique du Sud.

Le Earl Grey se boit d’autant de manières qu’il a de fans. En Angleterre, on le sucre et on y ajoute un zeste de citron mais pas lait, alors qu’aux États-Unis, c’est le cas. 

Certains thés verts comme le Gunpowder, se marient très bien avec un peu de sucre. Cependant, les thés blancs, oolong et pu-erh, ainsi que la majorité des thés verts sont rarement sucrés. Beaucoup de personnes pensent que le thé blanc est trop délicat, et le oblong trop complexe, pour être dénaturés avec du sucre.

Achetez du thé en vrac de haute qualité en ligne en cliquant ici.

Les thés au lait

En Angleterre, en Irlande et en Écosse, les travailleurs de chantier n’avaient pas le temps de se préparer un thé convenable. Le thé était alors trop fort en goût, et nécessitait absolument du sucre et du lait. C’est ce qu’on appelle des « builders teas ».

Du côté de la Frise Orientale, en Allemagne, il existe aussi le « cream tea » ou thé à la crème. C’est un thé typique,  il s’agit d’un thé Assam de la taille d’un expresso et très infusé, servi avec une crème épaisse et du sucre de canne.

En Inde, il y a également le très fameux thé masala chaï avec du jagré ou du sucre pour adoucir. Le Tibet et le Népal sont connus pour leurs thés au lait de yak ou au beurre, particulièrement savoureux.

Bubble tea, latte, etc… il y en a bien d’autres !

Avec du sucre, mais sans lait

Il existe de nombreux thés qui se savourent sucrés mais sans lait. Le thé glacé par exemple est souvent adouci avec du sucre, surtout dans le Sud-Est des États-Unis.

Quelques mélanges de thés et herbes aromatiques sont aussi servis ainsi, comme le thé marocain à la menthe. Il est préparé avec du thé vert Gunpowder, du sucre, et des feuilles de menthe verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aquisuds